La nuit, j’écrirai des soleils

quel titre ! Comme cette phrase m’a interpellée alors que j’écoutais tranquillement la radio ! D’abord parce qu’elle est d’une rare poésie. Parce que bien entendu cet oxymore frappe notre cerveau. Parce qu’il fait aussi écho à...